Les infrastructures numériques dans un monde capitaliste extractiviste